jeudi 22 février 2007

Les Femmes de ma Vie - À 5 ans...

On pouvait sans doute croire que je souffrais du Complexe d'Oedipe, mais pas tout à fait. J'éprouvais sans doute un peu d'hostilité envers mon père, mais pas causé par l'attirance envers ma mère, non. Plutôt envers Lizette, la voisine dans sa trentaine. J'étais fou d'elle, tout comme les petits garçons du coin et les hommes du secteur. Et sans doute, comme mon père semblait l'être lorsqu'elle était à vu d'oeil.

Mon père devenait trop gentil lorsqu'elle lui jasait. Il changeait, je le sentais. Il avait un regard charmeur, le sourire facile, et les jokes plates sortaient à en plus finir... Et moi, je le regardais faire silencieusement, tout en cherchant une façon d'attirer l'attention de Lizette, mais en vain.

Lorsque mes parents faisaient des partys à la maison, on devait aller se coucher vers 9 pm. Mais un soir, Phil Collins m'empêchait de dormir avec la chanson "In The Air Tonight", ainsi que le rire de Lizette: "Ahh Jean, arrête! Hi hi!".

Bordel, où était ma mère pendant ce temps! Elle aurait pus l'empêcher de la toucher! Je tournais dans mon lit, encore une fois jaloux, et il m'est soudainement venu l'idée de sortir de ma chambre en cachette pour espionner. J'ai découvert qu'il ne faisait que remplir son verre. Ma mère était là, souriante. Soulagement.

Un jour ensoleillé, j'avais cru avoir gagné la partie lorsque je suis allé la voir chez elle, sur sa pelouse en face en train de se faire bronzer. Je lui ai demandé si je pouvais lui donner un bec, elle m'a tendu la joue. Ensuite, elle m'a pris le visage par ses deux mains, et ma donner un gros bizou sur la bouche, suivi d'un compliment qui m'a fait rougir de gêne: "T'es trop cute toi!" me dit-elle avec un sourire flatteur.

Comme un vrai petit fendant, j'ai crier ma victoire auprès des jeunes garçons du coin:"Ouais, elle m'a embrassé et pas vous!". La gaffe... ils se sont tous précipité vers elle un peu plus tard pour réclamer leur dû! Elle les a tous embrassés. Alors je suis rentré à la maison, triste. J'avais abandonné.

Beaucoup plus tard, cette même année, je me souviens d'avoir eu cette grâve envie de frencher une vraie fille comme dans les films, afin de mettre à l'épreuve toute cette pratique que j'avais fait sur des barbies. Je voulais passionémment appuyer mes lèvres contre celle d'une femme puis bouger la tête comme ils faisaient. Alors devant Julie, la petite soeur d'un ami l'autre bord de la rue, je lui ai proposé mon idée. Elle m'a dit, ok! Alors elle a fermé les yeux et elle s'est mise en position bizou. Je l'ai pris dans mes bras, lèvres bien fermés, et j'ai bouger de la tête, lèvres contre lèvres. On a tombé sur le lit mais j'ai pas arrêté. Hélas, notre baisé devait prendre fin au moment où la mère de Julie nous a pris par surprise avec un "Qu'est-ce que vous faites là!!! Non non non, sort d'ici Jean-François! Va-t-en chez toi!!".

Évidamment, ma mère était déjà au courant avant même que je franche la porte. Elle m'a regardé et m'a tout simplement dit: "Écoute, la mère de Julie vient de téléphoner... Tu feras ça mainque tu sois plus vieux, ok?"

J'ai acquiesé, afin de ne rien provoquer.

Et mes 5 ans ont poursuivit sur une note plus froide, avec l'arrivée de la neige blanche.

16 commentaires:

Feloisa a dit...

Ton histoire ça me fait penser à ce vidéo du groupe Fountains of Wayne Stacey's Mom Bien hâte d'en lire plus.

Isapooh a dit...

Pouahahahah! Tu feras ça quand tu seras plus vieux!!

Pauvre petit...hihihihihi!

C'est vraiment cool ton concept...j'ai hâte de lire la suite!!

mylarie a dit...

Hehe. C'est cute les enfants ;)

Si c'était aussi simple encore ajd d'embrasser des filles ein?! :P

Caroline a dit...

Viens que je te donne un bizou...t'es tellement cute!

:p

mllecat a dit...

la neige blanche enh?

SP4M a dit...

Feloisa: Ouais je connais ce vidéoclip hehe

isa: Tu pense que je l'ai écouté? :P

Mylarie: J'adore les enfants pour leur naiveté ;)

Caro: Tu va me rapeller cette Lizette dans la trentaine? On peut attendre une année :P

mllecat: Ouais, de la vraie neige blanche :P

Sorceleuse a dit...

C'est tellement mais tellement mignon!!! J'adores ce petit concept, et j'ai hâte de voir comment tu étais encore un peu plus vieux... Surement encore mignon comme tout, je peux te donner un bec??? hi hi

Mathilde a dit...

Bien mais pas extraordinaire. Mignon pas sûre, normal oui! Comme un enfant qui apprend la vie. Intéressant reste a voir la suite.

Lolita a dit...

j'aime les histoires... Un beau contexte que les femmes dans ta vie:)

Mlle V a dit...

Tellement cute ;-)
À 5 ans déjà? dis donc ta mère a dû être surprise!

Eve a dit...

C'est bien trop cute!
T'est sur que c'est pas un film?
;)

j-julie a dit...

Ce que le douze à quinze ans risque d'être épicé si ceci est simplement l'été de tes 5 ans!

Zagi a dit...

Ta Lizette dans la trentaine m'a rappellé Mario dans la vingtaine... Combien d'heures j'ai pu passé sur ses genoux pour apprendre à jouer la petite vache à Maillote au piano.. Que de souvenirs :D

Merci pour se retour en arrière tit ange ;)

Haska a dit...

C'est cute et j'ai hate de lire la suite de tes aventures amoureuses de jeunesse!!! :)

Vero a dit...

trop cute!

P'tit Rien a dit...

Très cute mon cher SPM, hihihi!