mercredi 31 octobre 2007

Les Aventures de SP4M - L'altruisme

ALTRUISME, subst. masc.
"Disposition bienveillante à l'égard des autres, fondée sur la sympathie."
--------------------------------------------------------------------------

Il y a un trait de caractère que SP4M déplore de la société d'aujourd'hui. Sans vouloir généralisé, l'individualisme. Chacun pour soi. Comment est-ce que certaines personnes sont incapable de ressentir de l'empathie auprès d'une personne qui souffre en toute difficulté?

10 minutes plus tard, deux êtres ont courru pour donner de l'aide à un pauvre vieillard couché au sol, incapable de se relever, les sacs d'épiceries éparpillés au sol.

10:31 pm

SP4M: Asti! J'peux pas croire qu'on ai vu plusieurs voitures passés devant lui sans arrêter. Et pire encore, plusieurs passants qui n'ont même pas tendus le bras pour l'aider à se relever!

La Conscience: Les gens en voitures ont du penser que c'était un pauvre démuni alcoolique en train de faire la sièste.

SP4M: Mais ça l'excuse pas le fait que PERSONNE n'a arrêter 30 secondes pour se rendre compte que ce n'était qu'un vieillard très propre qui revenait de faire son épicerie, incapable de se remettre sur les pieds!

La Conscience: Et même si c'était un ittinérant... l'aurais-tu aider?

SP4M: Je lui aurait au moins demandé s'il était correct. Au moins. Juste au cas... batard.

La Conscience: Je sais.

SP4M: Mais c'est pas fini là. Karo et moi l'avons accompagné jusqu'à son arrêt dautobus pour être certain... j'avais vraiment le coeur gros de le voir verser des larmes, tout en nous remerciant des milliers de fois.

L'Coeur: Gros tu dis...

SP4M: Quand l'autobus est arrivé, je l'ai aidé a monter l'autobus, et je lui ai rendu ses sacs lorsqu'il était assis en m'assurant qu'il ne voulait pas qu'on l'accompagne jusqu'à chez lui. Je voulais être certain... mais le criss de cave derrière moi qui m'a dit: Awaye!

La Conscience: J't'ai jamais entendu parler de même à un étranger...
"Hey tu va te calmer criss, j'suis en train d'aider quelqu'un icitte!!"

SP4M: Ouais... j'étais déjà offusqué par l'insouciance collective des passants ignorants de tantôt... c'était pas le temps de me piquer.

La Tête: T'as fait ta B.A. de la soirée. J'suis fier de toi.

SP4M: C'est ça le pire... j'suis plus en criss contre les autres que d'heureux de lui avoir rendu un service sans rien lui demander en retour... fallait j'en parle.

La Conscience: Ça prouve que t'as de l'empathie. C'est ça de l'altruisme.

9 commentaires:

Christelle a dit...

It's good anyways... You helped the man. And after you felt like sharing it with us because of your annoyance with others that just didn't care to lend a hand... It doesn't take away your nice gesture.

SuperCath a dit...

Durant les quelques mois où j'ai travaillé à Montréal, j'ai aidé un vieil homme aveugle dans le métro une fois.
Il avait de la difficulté à se tenir debout et les gens restaient assis en le regardant presqu'avec dégoût, comme s'il était contagieux.
Je lui ai cédé ma place, puis il m'a demandé où se situait tel hôpital.
C'était tout près de mon travail, alors je l'ai accompagné jusqu'à son autobus, je l'ai aidé à porter ses sacs dans les escaliers et j'ai indiqué au chauffeur du bus où il devait descendre.
Tout cet "effort" m'a pris moins de 30 secondes de mon temps...

Pendant ce temps-là, je me faisais regarder comme si j'étais une extra-terrestre par les autres passagers!

Marjorie D a dit...

J'aurais fait comme toi, SP4M, je l'aurais aidé ce vieux. C'est la moindre des choses...tu sais, les autres qui ne l'ont pasaidé, un jour ça sera eux qui en auront de besoin d'aide. Ça fait pourtant du bien à soi même d'aider les autres autour de nous. Sache que le vieillard se rapellera de vous. (SP4M, je ne te connais pas beaucoup, mais je crois que tu as un grand coeur...j'admire ça.)

angie22 a dit...

je te comprend, moi aussi je suis en criss après ce je-m'en-foutisme collectif. pour donner un exemple (bien plus léger que ton histoire, j'en conviens), j'étais un jour dans le bus avec mon PS2 que je venais d'acheter. j'étais coincée près de la porte, et je devais me tenir tout en protégeant mon achat.

j'ai demandé à une femme de me céder sa place en lui disant que c'était fragile. elle ne voulait pas. et à chaque arrêt les portes du bus me rentraient dedans... été obligée de sortir.

un autre exemple me reviens. mon amie était enceinte. on était dans le bus, debout. on a demandé à un couple si l'un d'eux pouvait lui laisser sa place (en disant pourquoi). non seulement ils ont refusé, mais l'homme a marmonné je ne sais quoi dont j'ai juste compris les mots "qu'elle reste deboutte". non mais franchement, dans quelle société on vit???

Josianne a dit...

Tu viens de mettre le doigt sur un des plus gros problème de notre société d'aujourd'hui. Le problème c'est que s'en insurgé individuellement ne changera pas grand chose à la situation.

Bravo pour ton geste, tant qu'il restera des gens comme toi, il y aura toujours de l'espoir.

mylarie la paploute a dit...

J'espère au moins que la personne a qui t'as répondu c'est senti mal après.

Le monde n'ont pas d'allure.

Turbulences Karo inc. a dit...

Savoir tendre la main et aider son prochain.. c une qualit� qui se fais de plus en plus rare chez les gens de notre soci�t�... une chance que nous pouvons encore trouver un peu de ses esp�ces humaines en voie distinctions qui sont capable d'avoir un peu d'empathie pour les autres! Bravo! ;)

Maphto a dit...

Enfin quelqu'un d'humain.. :) Si jamais je tombe en allant faire mon épicerie, je saurai qui appeler. :P

jef a dit...

Nice :0)

Non mais on est-tu fins nous les J.F !! hehehe

en passant, tu changeras mon link :

http://jefblogue.wordpress.com